Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 13:23
À PART QUELQUES RIDES

Et puis l’on croise un visage que l’on n’a pas vu depuis…Depuis combien de temps déjà ?

On ne sait plus, tout occupés à sauter sur les vagues du temps. Presque rien n’a changé, à part quelques rides, quelques marques de plus, les traces des souvenirs des jours et des nuits à battre le pavé de l’indicible vie... Les saisons qui défilent sans doute aussi, témoins de notre passage sur des terres lointaines ou si proches, peu importe…Derrière ces marques comme des signes, imperceptible et constant, ce même souffle venu du fond de l’âme, indestructible, comme une empreinte indélébile, qui nous fait reconnaître cet homme ou cette femme derrière tout ce qui change… 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 10:02

Une date à retenir pour ce premier salon, un événement réunissant poésie et mélodie, en hommage à un poète disparu.

PREMIER SALON DES POETES ET DE LA MELODIE FRANÇAISE
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 21:39
SALON DES ECRIVAINS ET DES EDITEURS DE RAMBOUILLET
SALON DES ECRIVAINS ET DES EDITEURS DE RAMBOUILLETSALON DES ECRIVAINS ET DES EDITEURS DE RAMBOUILLET

Prochaine rencontre signature pour le roman "Entre chien et loup"  paru aux éditions Unicité, au salon des écrivains et des éditeurs de Rambouillet, de 10 h à 18 heures dimanche prochain, le 18 novembre. 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 21:36

Les ballons du soleil jouent entre les arbres pour nous rappeler combien la lumière est légère….

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 11:37
AVANT...

AVANT...

APRÈS...

APRÈS...

Les vagues se déroulent en colère, noircie sur deux ou trois rangs, l’écume grise à la crête, et l’odeur emplit les poumons.

Une odeur qui colle, comme le pétrole à la mer, pendant longtemps, trop longtemps…

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 09:06
Les voiles

Silence !

Les bateaux tournent

le silence les aborde

et déborde l’écume

gouttes d’eau en nuages

aussi légers que voiles

blancheur échappée

où s’engouffre le vent

ou couleur juchée

en haut, sur le grand mât

étonné de sa course

à l’aube des paris

passions enchevêtrées

au-dessus des flots bleus

la légèreté des brumes

s’est dissipée devant

en laissant le vent libre

Le silence se tend 

et gîte sous la plume

du temps…

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 12:31
tout à coup

 

Tout à coup l’espace est tranquille

et le silence moins vide

absorbé par le jour

qui défile

attentifs aux signes

qui jouent autour de lui

une couleur ou un bruit

la vie s’installe 

tout simplement…

 

 

Extrait de "Au delà des sens", éditions Unicité, 2018

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 16:34
pays

La solitude est un pays étrange

où chaque bruit résonne

 

Quelques pas sur la terre

inconnue et le cycle

de ces voix qui se perdent 

jusqu’au couloir final

des miroirs entre-deux

où l’on se trouve enfin 

sans habit 

juste soi…

 

 

 

 

Extrait du recueil "Au delà des sens" ed. Unicité, 2018

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 10:17
"Entre chien et loup"

Pour la parution du roman « Entre chien et loup », nous vous donnons rendez-vous à La Plantourianne avec Sébastien et Stéphane, au Plan de La Tour, avec une signature le 27 septembre, de 10h 30 à 13 h. 

 

« À l’approche de l’âge de la retraite, le juge Harshow s’apprête à traiter son dernier jugement. Il sait que le jeune homme qui sera devant lui au tribunal, sur le banc des accusés, est innocent. D’ailleurs il lui rappelle étrangement son fils, qui revient dans sa vie au même moment après deux ans d’absence… »

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2018 2 28 /08 /août /2018 20:07

Que faire devant la débâcle, la catastrophe annoncée depuis longtemps et devant laquelle les mentalités refusent de se soumettre ? Combien de temps la terre devra- t-elle souffrir et les hommes entrainés dans sa chute mettront pour réagir ? Ce ne sont pas les signes qui manquent pourtant, mais le refus de faire passer l’humain avant l’économie résiste, les lobbys s’en mêlent, parce qu’ils n’ont que ça comme raison de vivre. Et les autres d’émigrer, de se lamenter, et de redouter le futur qu’ils laisseront à leurs enfants et petits-enfants. Se mettre la tête sous l’aile, faire l’autruche, c’est bien ce qui nous arrive devant la force de persuasion de la matérialité avant tout. L’argent n’est pas un mal en soi, c’est l’usage que l’on en fait. Ce doit être un moyen et non une fin. Alors faut-il envoyer des photos de beauté de la terre ou des catastrophes déjà subies, ou les deux ? Eduquer les enfants autrement, voilà déjà un premier pari à réaliser, ne plus leur promettre plus pour avancer, mais leur promettre mieux, dans leur être et non dans l’avoir, qui entraînera l'empathie et la confiance en l'autre et non la peur de l'autre. Parce que ce qui est visible à l'extérieur ne vient qu'après la transformation de l'intérieur. Les messages n’ont pas manqué, ne manquent toujours pas, mais il semble qu’une partie seulement y réponde et l'on oublie, on recule on se réfugie dans sa vie quotidienne à se battre contre les petits soucis de joindre les deux bouts et les jours passent...Mais il semble temps, n'est-ce pas, de réagir...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0