Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2019 6 17 /08 /août /2019 08:46
DISPARITION SOUDAINE

M’avait-il bâillonnée

enfermée dans les mots

qu’il avait prodigués ?

M’avait-il enlevé

toute envie de franchir

ces couloirs infinis

du désir de tracer

le passant de ces lignes ?

M‘avait-il infligé 

cette peine 

de ne plus oser

dire ?

M’avait-il entravée

coulant à contre-flots

de l’émotion subtile

innocente

prétextant

la coupure de l’absence ?

Le lien que nous tenions 

si fort entre nous deux

entre mots de l’amour

ou ses déceptions

s’est-il ainsi rompu

au point de me saigner

à jamais des syllabes

en inscrivant le point

comme ultime signal ?

Suspendue dans le fond

de l’âme

à balbutier soudain

pire que des enfants

qui ne trouvent plus les mots

qui se chassent pour un temps

du paradis des sons

surprenante perdition

orage et cataclysme 

les lèvres se sont fendues

M’aurait-il bâillonné 

Dans un soudain éclair

touchée par le tonnerre

d'une flèche blessante

m’entraînant dans la tombe

invisible prison

des amours perdus…

 

Partager cet article
Repost0

commentaires